Tendre vers le « zéro déchet » : les bases.


Low Impact / mardi, octobre 2nd, 2018

Le sujet fait beaucoup parler en ce moment, il fait s’éveiller les consciences et ce n’est pas trop tôt : le plastique est partout, et il semblerait bien qu’il reste bien plus longtemps que nous sur la planète : selon cette infographie de Consoglobe, la durée de vie d’une bouteille en plastique serait de 100 à 1000 ans, 450 en moyenne pour un sac en plastique ou une serviette periodique… Bref, des chiffres qui font froid dans le dos. Des gestes simples peuvent vous aider à réduire votre consommation de plastique et autres déchets, et donc éviter que votre poubelle ne finisse dans une décharge ou possiblement… Dans l’océan.

La durée de vie des déchets est très variable. © Consoglobe
La durée de vie des déchets est très variable. © Consoglobe


Sur ce blog, je parlerais de « Low Impact » (faible impact) plus que de « Zero Waste » (zéro déchet) :
 pourquoi ? Parce que je ne pense pas qu’on puisse produire ZÉRO déchet dans notre vie quotidienne : on peut faire de gros efforts, on peut essayer de réduire au maximum, mais le total zéro déchet est un doux rêve difficilement atteignable, soyons réalistes. À la maison, on n’échappe pas au plastique, même si on essaye de l’éviter le plus possible. C’est un travail en cours et j’aurais plaisir a vous parler de nos avancées dans ces pages. Alors, je vais parler de réduction des déchets, c’est déjà moins stressant et moins culpabilisant. Et puis dans la catégorie « Low Impact », j’aborderais aussi d’autres sujets, parce qu’il n’y a pas que les déchets qui ont un impact sur la planète : consommer moins, mais mieux, plus local, manger moins de produits animaux…

Cependant, en matière de Zero Waste, on a beaucoup à apprendre de la Reine incontestée, prêtresse d’une vie sans poubelle, Béa Johnson. Française expatriée à San Francisco depuis des années, son livre « Zéro Déchet, 100 astuces pour alléger sa vie » est un best seller et une bible dans le genre. Elle y parle notamment des 5 étapes fondamentales afin de supprimer les déchets dans sa vie, à respecter dans cet ordre précis :

Bea Johnson's 5 R

Refuse (refuser) : apprenez à dire non aux publicités dans la boîte aux lettres avec un « stop pub », aux flyers distribués dans la rue, aux goodies gratuits dans les évènements, aux emballages superflus, aux produits transformés… Privilégiez les achats en vrac et les produits bruts que vous cuisinez à la maison.

Reduce (réduire) : ne consommez que ce dont vous avez vraiment besoin, ne gardez que l’essentiel (coucou le minimalisme, on en parle ici), empruntez au lieu d’acheter, revendez ou donnez ce dont vous ne voulez plus…

Reuse (réutiliser) : achetez d’occasion, réutilisez ce que vous avez déjà à la maison, donnez une seconde vie à vos objets, réparez au lieu de jeter…

Recycle (recycler) : si emballage il y a, privilégiez le recyclable et suivez les méthodes de recyclage de votre commune : le verre, le carton, le métal, le papier… Mais rappelez-vous : le Zero Waste, ce n’est pas recycler plus, mais recycler moins (car vous réduisez beaucoup vos déchets en suivant les étapes précédentes)

Rot (composter) : et finalement, compostez ce qui peut l’être !

Dans son livre et ses conférences, Béa Johnson donne aussi des conseils concrets et des recettes utiles. A vous d’y piocher les bonnes idées et de laisser de côté les idées un peu trop extrêmes : pas de pression, chacun va a son rythme et vous n’avez de comptes à rendre à personne. Chaque geste à un effet positif, à vous de voir jusqu’où vous voulez aller et à quelle vitesse !

Vous êtes dans une démarche « zéro déchet » ? Parlons-en en commentaires ! Depuis combien de temps, à quelle étape vous en êtes, quelles sont vos prochaines bonnes résolutions pour alléger vos poubelles ?

Le sujet vous intéresse et vous voulez en lire plus sur le sujet ? Je vous recommande les célèbres Français de la Famille Zéro Déchet qui ont écrit deux livres : « Ze guide » et « Les Zenfants Zéro Déchet » et un à paraître en 2019 : « Famille en transition écologique »« Zéro Déchet, mode d’emploi » de Stéphanie Araud-Laporte et Alix Leroy, ou encore « J’achète moins, je vis mieux, c’est parti ! » d’Ombeline Hoor.

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !
Sharing is caring
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse à « Tendre vers le « zéro déchet » : les bases. »

  1. Sujet intéressant qui va de pair avec le minimimaliste! J’essaye de réduire mes déchets mais pour le moment j’ai pas de sans méthode précise et parfois c’est un peu compliqué de repérer le gaspillage parmis les objects du quotidien (ex: rasoir jetable) donc j’ai hâte d’en savoir plus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *