Road Trip : Neuschwanstein, Plansee (Tyrol), Lindau et Freiburg.


Escapades / mercredi, août 28th, 2019

Après notre séjour à Prague, nous avons décidé de rentrer à Clermont-Ferrand en faisant un petit détour. Au lieu de faire les 1 200 kilomètres qui nous séparaient de notre destination finale d’un coup, nous les avons fait en 3 jours. Au programme : une nuit en Autriche et une nuit en Allemagne, un château, deux lacs, des bretzels, et une case de ma Bucket List cochée ! Je vous raconte tout ça !

Neuschwanstein Castle

Nous sommes partis de Prague le matin, vers 9h. Après avoir roulé plusieurs heures sous la pluie, on dit Na shledanou à la République Tchèque et Guten Tag à l’Allemagne ! On roule vers le Sud du pays, et à quelques minutes de notre destination finale pour aujourd’hui, on s’arrête pour voir le château de Neuschwanstein.

Nous sommes maintenant en Bavière, la pluie s’est arrêtée un instant et on prend quelques minutes pour photographier la bête : une magnifique bâtisse du 19ème siècle aux allures de château Disney, perdue au milieu des Alpes d’Ammergau. Les nuages donnent une dimension toute particulière au paysage. C’est juste TRÈS beau.
Vous pouvez emprunter un pont suspendu au-dessus de la gorge de Pöllat, Marienbrücke, pour avoir une vue imprenable sur Neuschwanstein. La traversée pont est gratuite mais le parking en bas est payant (ainsi que la visite du château). Tout près se trouve aussi le château de Hohenschwangau qu’on aperçoit aussi depuis le village. Nous, on préfère garder nos distances et rester loin des aménagements ultra touristiques, pour éviter le bain de foule. Le site accueille près de 10 000 visiteurs par jour, et on est venus chercher du calme, pas la cohue !
De toutes façons, la pause sera de courte durée, car nous avons un autre but : une frontière à traverser et notre auberge pour la nuit à trouver.

Cet article vous a plu ? Epinglez-le !

Plansee, jour 1

Nous nous dirigeons donc vers la frontière Autrichienne. La pluie est de retour. Notre but ultime, un lac que je rêvais de voir depuis plusieurs années : Plansee.
A seulement quelques kilomètres de l’Allemagne, dans la fameuse région du Tyrol, nous arrivons à notre auberge pour la nuit près de la petite ville de Reutte, dans le village d’Ehenbichl. La Pension Waldrast est une grande maison typique au milieu des prés. Le style est très old school, et nous sommes accueillis chaleureusement par un homme d’un certain âge qui parle très bien anglais. La chambre est petite mais possède un grand balcon avec vue sur les montagnes et les ruines du Château Ehrenberg (j’en reparle au Jour 2). Après avoir déposé nos affaires, nous décidons donc de partir voir le fameux lac, à une petite dizaine de minutes de voiture.

En se rapprochant de notre destination, on commence par apercevoir une rivière émeraude entre les arbres, qui débouche finalement sur le lac bleu lagon… Et c’est le coup de cœur au premier regard. C’est encore plus beau que je l’imaginais, même sous la pluie. En même temps, il faut le savoir, j’adore les lacs et les beaux paysages en reliefs. Ici, je suis servie. C’est le genre d’endroit où je me sens tellement BIEN et qui me donne encore plus envie d’aller voir les Fjords de Norvège…

Le lac Plansee est le deuxième plus grand lac du Tyrol, et aussi l’un des plus propres avec une qualité de l’eau de niveau A. Il offre plusieurs endroits pour se baigner, des campings et hôtels, et un service de location de bateaux. La température moyenne de l’eau est 21 degrés.

source : austria.info

Nous nous garons près du camping Seespitze et empruntons un petit pont en bois. Le mauvais temps a éloigné les touristes et nous sommes quasiment seuls sur le petit chemin qui longe une petite partie du lac. C’est d’ailleurs depuis ce même chemin que vous pouvez partir à la conquête de la plus belle vue sur le lac, en hauteur. Mais pour cela il faut être bien équipé et ne pas avoir peur de sortir des routes tracés, car ce n’est pas une randonnée officielle. Cet article (en anglais) vous donnera les indications pour arriver au sommet sans vous perdre. On passera notre tour pour cette fois.

Nous profitons de notre longue balade dans le calme pour faire quelques photos et puis nous rentrons à la pension. On reviendra demain, car le temps s’annonce plus clément. Et de toutes façons, une grosse migraine me cloue au lit tout le reste de la soirée.

Plansee, jour 2

Matin du deuxième jour, réveil sans migraine et avec le soleil ! Hurra ! La vue depuis le balcon de notre chambre est magnifique (voir photo). Après un petit dej express dans la chambre (nous n’avons pas testé le petit déjeuner de la pension), on se met en route pour les ruines du Château Ehrenberg. Là-bas se trouve aussi Highline 179, un long pont de 400m suspendu dans le vide entre deux montagnes, à 114 mètres de haut. L’accès au pont est payant, mais vous pouvez monter et visiter les ruines gratuitement (ou avec un ascenseur / funiculaire payant). Je reste sagement les pieds sur Terre pendant que Monsieur traverse le pont (incompatible avec ma peur du vide !). A son retour, nous visitons les ruines qui offrent une superbe vue dégagée sur les alentours. On repère aussi la Pension Waldrast où nous avons dormi.

On décide de retourner au Lac Plansee pour le voir sous les rayons du soleil. On longe la route en voiture jusque l’autre côté du lac, s’arrête pour prendre quelques clichés et on revient finalement sur nos pas, au niveau du Camping. Là se trouve une petite plage d’herbe. On reste un moment, le temps de se baigner et de déjeuner (meilleure vue de picnic EVER). On regretterait presque la pluie d’hier qui rendait les lieux déserts, mais l’endroit reste quand même fabuleux, pas trop touristique et on en profite bien.

Et c’est déjà l’heure de partir pour notre prochaine étape. C’était bien trop court et on se promet de revenir un jour, et de rester plus longtemps. On reprend donc notre chemin, de retour vers l’Allemagne.

Cet article vous a plu ? Epinglez-le !

Lindau

Après deux heures de route, on fait une pause à Lindau. C’est une petite ville très touristique au bord du Lac Constance, juste à la frontière entre la Suisse et l’Allemagne. On trouve difficilement une place pour se garer près de l’île et décide de marcher un peu. Il y a beaucoup de monde, il fait très chaud, mais on rejoint le port où se dressent le phare de la ville et une statue de Lion, emblèmes de la ville. L’endroit est vraiment mignon, mais trop bondé pour nous. On restera une petite heure et repartira vers notre prochaine étape.
Petite anecdote : au dessus de nos têtes passaient de nombreux Zeppelins (dirigeables). On se demandait pourquoi, et il s’avère qu’à quelques kilomètres de là, en remontant le Lac Constance, se trouve Friedrichshafen, la ville qui a vu naître les Zeppelin. Vous pouvez d’ailleurs y visiter le Musée dédié.

Freiburg im Brisgau

Nous arrivons en fin de journée, après quelques heures de circulation intense, à Freiburg. Nous avions décidé de faire un dernier arrêt avant de passer la frontière française et donc de visiter cette jolie ville allemande. Et là encore, c’est un coup de cœur !
La ville est assez petite et se visite très facilement à pied. L’article « Une journée parfaite à Fribourg«  du site Freiburg Tourisme nous aura été d’une grande aide, je vous le recommande si vous passez rapidement par là.

Fribourg est…
… la ville des petits cours d’eau & petites ruelles,
… la capitale de l’environnement durable,
… un bijou historique dans le centre de la Forêt Noire,
… et la grande ville la plus ensoleillée de l’Allemagne !

source : visit.freiburg.de

Le soir, on a profité de la météo idéale (beaucoup moins chaud qu’en journée) pour se promener dans les petites ruelles. On s’est laissés guider par les Bächle, ces minuscules canaux qui longent les rues et on a juste déambulé comme ça un bon moment. Puis on est finalement tombés sur un festival du vin à côté de la cathédrale Freiburger Münster. On y a trouvé le repas idéal pour terminer cette longue journée : une Flammenküchen. Malheureusement on n’aura pas trouvé de version végétale de la spécialité locale : la Lange Röte (une grande saucisse rougeâtre).

Le lendemain matin, troisième et dernier jour de notre Road Trip, nous partons pour dernier tour dans le centre-ville, animé par un grand marché au pied de la cathédrale. Le temps de prendre un bon petit dej, faire quelques courses (miam les Bretzels !), quelques photos, boucler nos valises et c’est déjà l’heure du départ.

Cet article vous a plu ? Epinglez-le !

L’arrivée

Et nous voici de retour au pays des Volcans. Heureux de se poser pour quelques mois, mais surtout d’avoir passé un bon moment entre ces 4 pays, sans se presser, sans stress, sans courir partout. C’est ce qu’on appelle le Slow Travel, vous connaissez ?

Voilà qui clôture notre Road Trip entre la République tchèque 🇨🇿 et la France 🇫🇷. J’espère que vous aurez apprécié le récit et les images et que ça vous aura donné envie de voyager en Europe ! Dites-moi en commentaires vos destinations favorites en Europe !

Cet article vous a plu ? Epinglez-le ! 😉
Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !
Sharing is caring
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *