J’arrête les réseaux sociaux pour un moment


Bien-Être, Lifestyle / mercredi, février 27th, 2019

La semaine dernière j’ai pris une décision, un peu sur un coup de tête. Je vais quitter les réseaux sociaux. Je ne sais pas trop pour combien de temps, quelques semaines, peut-être plus. Aujourd’hui, je vous explique les raisons qui m’ont poussé à sauter le pas, comment se sont passés les premiers jours, ce que j’ai prévu de faire à la place, comment je me sens… Préparez-vous une bonne tasse de thé et des petits biscuits, parce que ça risque d’être long ! 😉

Je passe beaucoup de temps sur Instagram. Avec mon compte perso, ça va. Mais avec le compte du blog, j’ai l’impression d’avoir « besoin » de partager beaucoup et souvent, surtout dans les InstaStories. Parce que j’ai envie de promouvoir mon travail, mes articles, mon projet bien sûr, et aussi car ça amène des conversations intéressantes avec mes abonnées. J’ai travaillé dans la communication, je sais que de nos jours, être actif sur les réseaux sociaux est utile, si ce n’est nécessaire. Mais depuis quelques semaines, je peine à trouver l’inspiration pour animer ce compte Instagram, je me force et je n’y trouve pas beaucoup de plaisir. Pire, je trouve que ça ne colle pas vraiment avec mes valeurs et que ça me met de mauvaise humeur. Je crois que j’ai besoin de plus de minimalisme de ce côté là aussi.

Alors, je prends le risque de tout arrêter quelques semaines, et de revenir d’ici quelques temps et n’avoir plus aucun follower et des statistiques pourries.

Cette vidéo a été une grande source de motivation et d’inspiration. Matt D’Avella, film-maker et notamment réalisateur du documentaire « Minimalism » (dispo sur Netflix), partage sur sa chaîne YouTube des vidéos (esthétiquement superbes) à propos du mode de vie minimaliste, entre autres.

L’addiction aux réseaux sociaux, c’est un sujet dont j’ai déjà pas mal parlé sur ce blog, parce qu’il me touche particulièrement. Je ne travaille pas, je suis donc à la maison tous les jours. Dans ces conditions, c’est facile de tomber dans la spirale des réseaux et de les consulter absolument tout le temps. Pourtant, j’ai déjà fait plusieurs pas pour me limiter : je suis très peu de comptes sur Instagram, j’ai peu d’amis sur Facebook et je les ai tous « unfollow », je fais régulièrement un tri pour ne pas avoir trop de contenu dans mon fil d’actualité, toutes les notifications sont désactivées, j’ai testé l’application de digital detox Moment... Mais apparemment ça ne suffit pas. Je passe des heures sur mon téléphone, en moyenne 6 heures par jour. Je me force à publier des choses même quand je ne suis pas d’humeur, juste parce qu’il « faut ».

Digital Detox, quitter les réseaux sociaux, addiction aux écrans

Alors, vendredi, je suis passée à l’action. J’ai supprimé les applications Instagram et Facebook de mon téléphone et de ma tablette pour m’ôter toute possibilité de les consulter, j’ai enlevé aussi les liens favoris sur mon ordinateur. Tout ça je l’ai déjà fait dans le passé, pour quelques jours. Ça ne me pose pas de problème, mais j’ai envie de tenir plus longtemps cette fois.
Et évidemment, si je gardais mon téléphone à portée de main, je le consulterais des dizaines de fois par jour, sans raison. Alors, pour la première fois de ma vie (sérieusement), j’ai désactivé le mode vibreur et j’ai choisi une sonnerie pour les appels et les messages. Il ne s’agit pas d’être complètement injoignable non plus. De cette manière, je peux laisser mon téléphone dans la chambre plusieurs heures par jour, sans être tentée de le consulter « au cas où ». Bien sûr, toutes les notifications inutiles sont désactivées, notamment les mails.

Les premières heures sont difficiles. Je me rends compte des automatismes qui se sont installés. Si je fais quelque chose de sympa, je prépare un bon petit plat, que je pars en ballade au soleil, ou que je lis un passage intéressant dans un livre… L’idée de le partager sur les réseaux sociaux me vient à l’esprit. Ce n’est pas toujours la première chose à laquelle je pense, et c’est une sensation qui passe rapidement, mais j’y pense. Quasi à chaque fois.
Et puis, dès que mon téléphone est à portée de main, je le prends. Je déverrouille et « swipe » de gauche à droite pour trouver quelque chose à me mettre sous la dent. Maintenant que je n’ai plus d’applis de réseaux sociaux pour assouvir ma curiosité, j’en viens même à ouvrir mon application Pôle Emploi ou celle de ma banque plusieurs fois par jour. C’est grave ! J’en rigole avec mon copain, mais c’est dingue d’être à ce point addict. Les 2 premiers jours ont été les plus compliqués, heureusement depuis je me suis calmée. Et ça me fait un bien fou.

« Digital Detox : lâchez votre téléphone » (oui, je m’auto-cite.)

Maintenant que les réseaux sociaux n’accaparent plus mon temps, j’ai gagné plusieurs heures dans la journée. Ce serait vous mentir que de vous dire que je ne m’ennuie pas. Le premier jour à été particulièrement long. Mais, dès le deuxième jour, j’ai établi une liste des choses que je veux faire (ou faire plus souvent) pour m’occuper. Continuer et terminer ma formation en ligne de sophrologie, faire plus de yoga (j’ai été malade pendant quelques jours et n’ai déroulé mon tapis qu’une fois la semaine dernière), méditer plus souvent avec Insight Timer, finir les livres que j’ai commencé, travailler sur mon projet, écouter des podcasts…

Honnêtement, ces trois derniers jours je suis de meilleure humeur et je pense beaucoup moins à mon téléphone et aux réseaux sociaux, ils ne me manquent pas vraiment. Je me concentre plus facilement sur la lecture d’un livre, j’ai préparé plusieurs articles sur le blog, j’ai profité de mon week-end déconnecté, je laisse plus facilement mon téléphone dans mon sac lors de sorties…

Digital Detox, quitter les réseaux sociaux, addiction aux écrans
Moi après 3 jours sans réseaux sociaux 😉

Je vais essayer de tenir le plus longtemps possible. Peut-être, comme Matt D’Avella, un mois entier. Peut-être plus, peut-être moins. Mais c’est sûr que je vais prendre du temps pour revoir ma stratégie de communication pour le blog. Et à mon retour j’aurais plus de recul et je posterais moins souvent, et seulement des choses plus importantes à mes yeux.

Et vous ?
Quelle est votre relation aux réseaux sociaux et à votre téléphone ? Vous pensez que vous auriez bien besoin d’une petite pause, ou ce n’est même pas imaginable pour vous ?
Ou au contraire, est-ce que vous trouvez que vous gérez bien votre consommation d’écrans ? Discutons-en en commentaires !

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !

3 réponses à « J’arrête les réseaux sociaux pour un moment »

  1. Houuuu les RS et moi c’est une histoire compliquée, j’ai quitté facebook 1 an, j’ai découvert insta entre temps… J’ai di reprendre facebook pour min entreprise… Mais je n’y suis pas ou peu active tellement je trouve ça c*****. En revanche mon appli me dit entre 4h et 8h d’insta… Je déconnecte totalement le dimanche pour souffler un peu. J’espère en tout cas que tu trouveras le Graal pour développer ton blog et ton activité sans RS. Ce jour la je te rachète l’idée . À tres vite ❤️

  2. Merci pour cet article, ça rassure de savoir que pas mal de personnes sont dans ce cas. Pour ma part, j’ai désactivé mon compte FB et supprimer instagram hier. J’utilise désormais uniquement Whatsapp et Messenger pour communiquer et Linkedin pour le pro. Si je reviens sur les réseaux sociaux, ce sera à titre professionnelle soit via le compte pro soit en démarchant quelqu’un.

  3. Ce billet me porte à réfléchir. Après t’avoir lu, j’ai réalisé que je passais beaucoup de temps sur les réseaux sociaux et qu’une coupure de temps à autre ne me ferait pas de mal. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *