Comment trouver la motivation de cuisiner ?


En cuisine, Lifestyle / mercredi, avril 17th, 2019

On me demande parfois comment je fais pour manger « sainement » et trouver la motivation pour cuisiner.
C’est vrai qu’à la maison, nous mangeons assez rarement du fast food, évitons au maximum les produits ultra-transformés et autres plats tout prêts des supermarchés. Pourtant, nous ne sommes pas naturellement doués ou passionnés par la cuisine, on n’aime pas rester des heures derrière les fourneaux. De plus, on est assez peu équipés puisqu’on a une kitchenette dans notre petit appartement, mais on s’en sort plutôt bien, au final. L’envie de bien manger prends le dessus.

Alors, même si c’est une question difficile à répondre, tant les solutions s’adaptent à la vie de chacun, voici quelques petits conseils que je peux vous donner, d’après mon expérience. J’espère qu’ils vous seront utiles et vous donneront envie de cuisiner de bons petits plats plus souvent.

Equipez-vous

L’important quand on veut cuisiner plus souvent à la maison « from scratch » (comme disent les anglophones, ce qui signifie « avec des produits bruts »), c’est d’avoir tout ce qu’il faut à disposition. Je ne parle pas là d’acheter tous les petits électroménagers qui existent sur le marché, et de s’encombrer de trucs qui serviront peu. Mais définissez ce dont vous pouvez avoir besoin au quotidien, ou très souvent, et investissez.
Notre bonne résolution l’année dernière a été d’investir dans un blender chauffant et on en est plus que satisfaits ! Cet hiver on a fait beaucoup de soupes et veloutés (et encore maintenant) en deux temps, trois mouvements. On l’utilise aussi parfois pour faire des smoothies ou des laits végétaux, mais aussi pour n’importe quelle préparation qui a besoin d’être mixée comme le houmous, ou pour moudre des grains de café. C’est un achat que nous avons bien rentabilisé !
Mais pour vous, il s’agira peut-être d’un cuiseur-vapeur, d’un robot multi-fonction ou pâtissier, ou d’un thermomix. A vous de déterminer les besoins de votre famille et selon ce que vous avez envie de manger.
Un bon set de couteau (avec un aiguiseur !) et des petits ustensiles vous seront aussi fortement utiles. Et s’il vous faut des accessoires multicolores et fun pour vous aider à vous motiver, allez-y, faites-vous plaisir ! Ça rendra peut-être le moment plus agréable pour vous 😉

Cherchez de l’inspiration

Je suis comme tout le monde, je ne sors pas des idées de repas de mon chapeau chaque semaine, et je ne suis pas très créative en cuisine. La question qu’on se pose le plus à la maison c’est « qu’est-ce qu’on mange ce soir ?« . On a besoin d’inspiration et de recettes bien précises ! Pour ça, il y a les nombreux blogs et sites spécialisés sur le net, mais pour moi le choix est trop vaste pour m’inspirer réellement. Il y a bien sûr Instagram et Pinterest, vous abonner à des comptes de recettes pourra vous mettre l’eau à la bouche et vous donner de bonnes idées. Et puis, il y a la lecture papier, qui reste ma préférée. J’ai trouvé quelques livres de recettes vraiment géniaux dont je ne pourrais plus me passer (je pourrais en faire un article si vous voulez). A un moment j’étais abonnée à un magazine de cuisine aussi (VitalFood, dont j’ai toujours les anciens numéro en version numérique sur mon iPad). Dans tous les cas, en livres ou en magazines, vous pouvez trouver votre bonheur selon le type de cuisine que vous avez envie de manger : végétarienne ou vegan, healthy, de saison, sans gluten, facile, en moins de 20 minutes, avec moins de 5 ingrédients… L’offre est tellement diversifiée ! J’aime particulièrement les livres de la collection « Ma Petite Cuisine » aux éditions Marabout, ils ne sont pas chers et les thématiques vraiment sympas ! Et sinon, j’ai fait une revue du livre, que dis-je, de LA BIBLE : Vegan, de Marie Laforêt, juste ici, si ça vous intéresse.

Planifiez vos repas

Crédit photo : rawpixel.com

C’est une étape qui vous évitera de vous retrouver devant le frigo à moitié vide un dimanche soir, la faim au ventre, et n’avoir rien à vous mettre sous la dent. Et en plus, ça vous aidera grandement à faire votre liste de courses. A la maison, environ une fois par semaine ou toutes les deux semaines, on prévoit les plats qu’on a envie de manger. On ne fait pas un planning bien précis par jour, mais juste une liste de ce qui nous fait envie. On les note sur un carnet, on cherche les recettes et selon ce qu’il reste dans les placards et le frigo, on établi notre liste de courses. Ça nous aide à acheter efficacement, et en plus ça évite le gaspillage alimentaire et les achats compulsifs – donc c’est bon pour le porte-monnaie aussi. Ce n’est pas l’activité la plus sympa du monde à faire, c’est sûr, mais si vous vous y mettez à deux, à feuilleter vos livres et magazines de recettes, ça peut être vite fait et bien fait !

Abonnez-vous à un panier de légumes

Pour manger mieux, une grande étape pour nous a été celle de nous abonner à un panier de légumes hebdomadaire. Chaque vendredi, on reçoit un panier de légumes bio, produits localement -et donc, de saison. On ne choisi pas ce qu’on va recevoir. En début de semaine, on consulte la liste fournie par notre producteur (Biau Jardin, pour les Clermontois) et on planifie nos repas selon la sélection. Ce n’est pas toujours facile, parfois on se retrouve avec des légumes qu’on n’aime pas trop ou qu’on n’a jamais cuisiné, mais ça nous force à être créatifs, à faire des expériences !
J’ai trouvé un site absolument GÉNIAL qui nous aide beaucoup : lesfruitsetlegumesfrais.com. Tous les fruits et légumes sont répertoriés sur ce site, avec toutes les infos à savoir : leurs différentes variétés, leurs bienfaits, comment les conserver, comment les éplucher / couper / cuire, avec quoi ils s’accordent, et même des idées de recettes. Ce site nous a sauvé la mise plus d’une fois, je vous le dit !
Et en plus de soutenir les producteurs locaux, on apprends aussi à respecter la saisonnalité des produits. C’est quelque chose qu’on oublie en faisant ses courses au supermarché, car tout est toujours disponible, peu importe la saison. Alors, fini les courgettes en hiver, osez vous abonner à un panier ! (ceci n’est pas un post sponsorisé par le ministère de la santé, ni de l’agriculture)

Capture d’écran du site lesfruitsetlegumesfrais.com

Prenez le temps et soyez organisée

Forcément, passer en cuisine pour faire un petit plat maison, ça prend plus de temps que de réchauffer une barquette surgelée au micro-onde ou commander une pizza. Attention, ça ne veut pas dire que ça ne nous arrive jamais ! On cède parfois à la tentation aussi, et ça fait du bien de temps en temps. Mais seulement de temps en temps. La sensation d’accomplissement au moment de la dégustation d’une nouvelle recette homemade vaut toutes les Pasta Box du monde.
Bref, maintenant que vous êtes équipée comme une chef (ou pas), que vous avez une tonne d’inspiration tirée de livres ou d’internet, que vous avez tout ce qu’il faut dans le frigo, il est temps de passer à l’action. Et il n’y a pas de miracle : quand faut y aller, faut y aller. Eteignez la télé, lancez un podcast ou un livre audio si vous avez besoin de vous divertir (et/ou de vous cultiver), et lancez-vous. Si vous êtes en couple, cuisinez à deux. C’est plus rapide et plus sympa !
D’ailleurs, vous n’avez pas besoin de faire des recettes ultra compliquées pour qu’elles soient saines et goûteuses. Si vous êtes débutants en cuisine, je vous recommande vraiment de consulter des recettes rapides et avec peu d’ingrédients pour débuter, comme dans les livres que j’ai cité plus haut.
Côté organisation, ce que j’aime faire, c’est sortir tout ce dont j’ai besoin pour la recette sur le plan de travail (enfin, vu qu’on a une kitchenette, je met ça où je peux…). Donc, je prépare tout, et je lance si possible plusieurs préparations en même temps. Je garde la poubelle à côté de moi pour garder la cuisine propre et dégagée. Je lave aussi les ustensiles dont je n’ai plus besoin, au fur et à mesure. Ça évite de se retrouver avec un évier débordant à la fin du repas (et si vous avez un lave-vaisselle, je vous déteste, cordialement).

Et vous, quels sont vos conseils pour cuisiner plus souvent à la maison ? Ou au contraire, quelles sont vos difficultés quand il s’agit de passer derrière les fourneaux ?

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le !

Crédit photo d’illustration de l’article : rawpixel.com

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !
Sharing is caring
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse à « Comment trouver la motivation de cuisiner ? »

  1. C’est une chose que je recherche tous les après-midis lorsque je dois préparer le dîner. Je suis souvent à court d’idées pour faire à manger et la fatigue prend parfois le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *