5 conseils pour trouver l’équilibre entre le travail et la vie perso


Bien-Être, Lifestyle / mercredi, mars 27th, 2019

Jongler entre le boulot, les tâches ménagères, la paperasse, les enfants, la vie de couple, tout en arrivant à se dégager du temps pour soi… Décrocher du boulot une fois à la maison, ne plus penser à sa To-Do List ou à consulter ses emails en plein week-end « au cas où »… Autant de problématiques que beaucoup d’entre nous rencontrent à un moment ou un autre de leur vie.

D’ailleurs, les femmes seraient plus sujettes à ces déséquilibres : selon The Mental Health Foundation, 42% des femmes interrogées déclarent être mécontentes de l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, contre 29% des hommes. L’une des conséquences de la charge mentale, peut-être ?

Je vous propose aujourd’hui 5 conseils pour trouver votre équilibre. Pour rédiger cet article, je me suis aidée d’articles et de statistiques publiés par la fondation anglaise pour la santé mentale (The Mental Health Foundation) et de la coach anglaise Melanie Allen, entre autres. J’ai également participé la semaine dernière à un atelier sur l’équilibre des temps de vie proposé par Les Ateliers de Caroline qui m’a beaucoup inspirée !

1. Déconnectez !

Je crois que c’est mon mot préféré de tous. D’habitude, je l’utilise pour évoquer l’addiction aux écrans ou aux réseaux sociaux, mais ça fonctionne aussi pour le travail.
Vous connaissez l’adage « Avant l’heure, c’est pas l’heure ; après l’heure, c’est plus l’heure » ? Et bien voilà. Sauf cas exceptionnel, quand vous êtes à la maison, vous n’avez aucune obligation de consulter vos emails pros, ni de répondre au téléphone. D’ailleurs, si votre boîte mail du travail est configurée sur votre téléphone, il est grand temps de désactiver les notifications pour qu’elles ne plus être tentée.
De plus, en vous rendant disponible à tout moment, vous rentrez dans un cercle vicieux. Vos collaborateurs prendront l’habitude de vos réponses rapides, et n’hésiteront pas à vous solliciter plus souvent le week-end ou après les heures de travail.

2. Cultivez vos hobbies

Melanie Allen dit : « Si travailler est la seule chose que vous faites, que va-t-il se passer si vous perdez votre emploi, ou si votre entreprise fait faillite ? Que ferez-vous alors ? Ou quand vous serez à la retraite ? Vous aurez besoin d’autres interêts dans la vie, quand le travail deviendra moins important. » Quelles sont les choses que vous voudriez faire ? Il n’est pas trop tôt, ni trop tard, pour donner de l’importance à vos passions et développer vos interêts. De plus, de nombreuses études ont démontrées que pratiquer une activité sportive ou culturelle, la relaxation ou n’importe quel autre hobby réduit les effets du stress.

À ce sujet, la pro de la psychologie positive Florence Servan-Schreiber (je vous ai déjà parlé d’elle ici), à publié récemment un article très intéressant : La dynamique des hobbies. Je vous invite à le lire si vous pensez ne pas avoir suffisemment de temps pour développer vos hobbies, ou si vous ne savez pas vraiment quoi faire de votre temps libre.

3. Dites « non ».

Vous êtes du genre à répondre oui à toutes les sollicitations, même quand vous êtes déjà surchargée de travail ? Et si vous appreniez à dire « non » ? Essayez dans un premier temps de ne pas donner de réponse directe. Si une collègue vous demande quelque chose, dites-lui que vous reviendrez vers elle rapidement pour lui donner une réponse. Cela évitera, dans le stress ou sous la pression, de dire oui à un projet que vous n’avez peut-être pas le temps de gérer maintenant. Alors, posez-vous au calme quelques minutes pour réfléchir à la demande. Consultez votre agenda, évaluez votre charge de travail actuelle et la faisabilité de la tâche dans le temps imparti, puis donnez votre réponse. Si c’est non, soyez ferme. Vous n’avez pas à vous justifier, mais sans être impolie non plus, dites juste « Désolée, ce n’est pas possible« .

Vous pouvez aussi appliquez cette autre technique de Melanie Allen : « Un projet entrant, un projet sortant« . « Cela s’applique autant à la maison qu’au travail. Si vous devez, ou vous voulez, travailler sur un projet de plus ou prendre une nouvelle responsabilité, négociez un moyen de vous débarrassez d’un autre qui vous prends déjà du temps. Car si vous êtes déjà surchargée, très rapidement ce projet, aussi passionnant soit-il, deviendra une corvée supplémentaire.« 

4. Travaillez mieux, pas plus dur

Certains pensent que pour gagner en productivité, on devrait dormir moins et travailler plus. Pour ma part, je pense qu’à part passer vos journées tel un zombie grognon, être moins attentive et concentrée, cela ne vous apportera rien. D’ailleurs, les conséquences sur le long terme d’un manque de sommeil peuvent être catastrophiques, sur votre santé mais aussi dans vos vies pro et perso. Alors, privilégiez de bonnes nuits de sommeil qui vous donneront toute l’énergie dont vous avez besoin pour tenir la journée. Et revoyez votre façon de travailler.

The Mental Health Foundation conseille de travailler plus intelligemment, pas plus longtemps : «Cela implique une hiérarchisation stricte des priorités, vous allouant un certain temps par tâche, et en essayant de ne pas vous perdre dans des activités moins productives.»
Par exemple : sur un carnet, notez vos objectifs de la semaine et décomposez-les en petites tâches. Repérez les tâches récurrentes ou celles qui sont spéciales, et classez-les par importance. Certaines tâches ont très probablement besoin d’être traitées en urgence, mais d’autres peuvent peut-être attendre quelques jours. Pour autant, ne reportez pas éternellement ces missions peu importantes ou peu motivantes. Si la tâche est sur votre liste, c’est qu’elle doit être faite. Déterminez-leur une deadline (date limite) pour ne pas procrastiner… ou les oublier.

N’oubliez pas que de nombreux outils existent pour vous aider à vous organiser efficacement, comme le Bullet Journal, Trello, Padlet ou encore Coggle. Si vous avez besoin d’aide pour mieux gérer votre temps et votre concentration, alors, pourquoi ne pas essayer une méthode de travail comme Pomodoro. Cette méthode vous invite à travailler intensivement pendant des tranches de 25 minutes, et faire des pauses entre chaque « tomate » pour aérer votre cerveau et gagner en efficacité.

5. Laissez le travail… au travail.

Pour essayer de faire une réelle rupture entre votre lieu et travail et votre chez-vous, Melanie Allen conseille d’établir des frontières. Avant de quitter la maison ou votre bureau, listez tout ce qui vous passe par la tête que vous ne devez pas oublier. « Puis éteignez votre ordinateur, fermez votre agenda, rangez votre liste et laissez-la ici. Prenez un moment et concentrez-vous sur l’image de votre agenda qui se ferme, ou de votre ordinateur qui s’éteint. Quand vous quittez le bureau et que la porte se ferme derrière vous, retournez-vous, restez-là un instant et regardez-la, sentez-vous ancrée dans le sol. Prenez un lente respiration et prenez conscience que vous êtes partie. Si vous devez courir après votre train ou votre bus, prenez un instant pour faire cette pause/respiration une fois installée, avant de commencez à envoyer des messages, passer des appels ou n’importe quoi d’autre, et repensez à la porte qui se ferme. Si vous conduisez, faites cet exercice derrière le volant, juste avant de démarrer le moteur.« 

Pour terminer…

Trouvez votre propre rythme. Melanie Allen rappelle qu’ « il n’y a pas de règles. L’équilibre est une chose individuelle et chacun doit trouver le sien. Faites attention à votre bien-être intellectuel, physique et émotionnel et écoutez votre intuition. ». Mes conseils dans cet article et ceux de la coach dont j’ai traduit les astuces, fonctionneront peut-être pour vous, mais peut-être pas. Il vous faudra peut-être tester plusieurs méthodes avant de trouver ce qui fonctionne vraiment pour vous. Restez attentifs à votre corps et vos ressentis, et si vous sentez que vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Et vous ? Comment arrivez-vous à maintenir un équilibre sain entre votre vie professionnelle et votre vie perso ? Arrivez-vous à jongler entre vos différentes responsabilités, et dégager du temps pour vous ? Discutons-en en commentaires !

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !
Sharing is caring
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réponse à « 5 conseils pour trouver l’équilibre entre le travail et la vie perso »

  1. Là encore, ce sont des conseils qui me seront très utiles au quotidien. Je suis sûre que je vais pouvoir améliorer ma relation avec mon travail grâce à ces astuces. Merci pour cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *