5 activités « Slow » pour profiter des beaux jours


Bien-Être, Lifestyle / mercredi, juillet 17th, 2019

L’été et son emploi du temps allégé (je vous le souhaite, en tous cas) sont arrivés. Aujourd’hui, je vous propose quelques activités pour vous aider à ralentir, à profiter pleinement de la belle saison. Un seul mot d’ordre : SLOW.

Faire une pause

Dans la course contre la montre que peut être votre quotidien, apprenez à presser le bouton « pause ». Arrêtez-vous un instant et observez. Cela peut-être quelques minutes de méditation entre deux rendez-vous, une vraie pause déjeuner loin du bureau, une balade en famille, une séance de cinéma, une journée avec votre téléphone en mode avion, tricoter, lire un livre… La liste est longue et les possibilités infinies. L’objectif là est de prendre le temps de déconnecter. Parce que vous avez le temps, malgré tout ce que vous pouvez croire. En lâchant prise sur certaines choses (les tâches ménagères, le repas du soir…) et en acceptant que tout ne peut pas toujours être parfait, vous pourrez vous accorder des moments de détente. Il n’y a rien de tel pour faire retomber la pression !

Se reconnecter à la nature

« Être au contact de la nature favorise notre bien-être physique et psychologique, alors profitons-en. Plusieurs études observent une réduction du stress et de la dépression, favorisée par l’environnement naturel et, à l’inverse, une amélioration de l’estime de soi, du sentiment de bonheur ou encore de la créativité. »
nouvelobs.com

Improvisez une séance de yoga ou de méditation au bord d’un lac, partez en balade seule ou en famille loin de l’agitation de la ville, jardinez, organisez un picnic, ou… ne faites rien. Pas besoin de « faire » quelque chose pour profiter des bienfaits de la nature : l’observer est déjà une activité à part entière. Regardez un lever ou un coucher de soleil, la mer et ses vagues, le vent dans les arbres… S’émerveiller devant une abeille qui butine ou un papillon qui virevolte, sentir le soleil réchauffer sa peau, ça fonctionne aussi. Le but de l’exercice est de vivre le moment en pleine conscience. Et la détente s’installera d’elle-même.

Faire le plein de positif

C’est le bon moment pour chasser le pessimisme. Vous savez, celui qui tourne toujours en tâche de fond dans votre logiciel intérieur. C’est lui qui vous fait râler un coup par ci, un coup par là, le responsable de cette petite onde de stress qui pèse sur vos épaules. Il est temps de le laisser s’envoler. Pour de bon.
Prenez un carnet (ou une application mobile, si vous préférez), et notez chaque soir avant d’aller vous coucher, 3 choses de votre journée pour lesquelles vous éprouvez de la gratitude. Cela peut-être n’importe quoi : le soleil, le rire d’un enfant, une limonade bien fraîche, les pieds dans l’herbe, une bonne nouvelle, le compliment d’un inconnu ou le mot doux d’un proche… Intégrez ce moment dans votre routine avant le coucher, et surtout, n’arrêtez jamais (oui, même à la rentrée).

« Exprimer sa gratitude, c’est beaucoup plus que dire merci. Les recherches faites sur cette pratique révèlent que les personnes reconnaissantes sont, dans l’ensemble, plus heureuses que les autres. Elles ont plus d’énergie, sont plus confiantes et ressentent plus d’émotions positives. Elles savent surtout toutes les capter. Elles sont aussi plus enclines à aider les autres, à faire preuve d’empathie et à pardonner. Elles sont plus spirituelles et moins matérialistes. Elles résistent mieux à la dépression, à l’anxiété, à la solitude, à la jalousie et aux névroses. Rien que ça ! »
Florence Servan-Schreiber, dans « 3 kifs par jour (et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur) »

Vous pouvez aussi commencer la journée par une page d’écriture. Julia Cameron appelle ça les « Morning Pages », dans son livre « Libérez votre créativité ». Au réveil, notez tout ce qui vous passe par la tête. Vos rêves, vos idées, vos objectifs, vos questionnements…
À vous de trouver la méthode qui vous convient : écrivez pendant 15 ou 30 minutes, ou planifiez d’écrire 1 page entière, peu importe le temps que cela vous prendra. Cet exercice devrait vous aider à être plus créative et à vous vider la tête des pensées qui peuvent se bousculer.

Explorez votre créativité

Retrouvez votre âme d’enfant à l’aide d’une petit atelier créatif. Seule ou en famille, réservez une demi-journée (ou plus !) pour créer quelque chose. Cela peut être une activité que vous connaissez déjà, quelque chose de simple comme du dessin, de la peinture ou de la pâte à sel. Mais vous pouvez aussi vous lancer un plus grand défi et tester quelque chose de nouveau. Inscrivez-vous à un atelier de poterie, de calligraphie ou de couture, ou organisez-le à la maison à l’aide de tutoriels trouvés sur internet. Achetez le matériel nécessaire et lancez-vous !
C’est un exercice génial pour lâcher prise pendant quelques heures. N’ayez pas d’attentes, ne visez pas la perfection mais profitez seulement du moment présent.
Avec Monsieur, il y a quelques semaines nous avons participé à un atelier où nous avons peint sur des feuilles de lotus. Nous avons décidé des couleurs et des techniques pour peindre un tableau de 100X60cm à deux. Un beau moment de complicité ! Et nous n’avons pas vu le temps passer, tellement nous étions concentrés sur notre œuvre ! Pour les curieux, voici le résultat :

Atelier de peinture sur feuilles de lotus

Visiter en mode « escargot »

Le temps d’un week-end ou pendant les vacances, profitez de votre temps libre pour partir à l’aventure et découvrir de nouveaux endroits. Enfin, visitez, oui, mais à la sauce « Slow Tourisme ». Prenez votre temps, ne planifiez pas tout un programme à la minute près. Laissez-vous porter par vos découvertes, vos envies, les opportunités qui s’offrent vous. Laissez de côté des réseaux sociaux, mettez votre téléphone en silencieux et vivez dans l’instant présent. Savourez cette expérience et profitez-en pour recharger vos batteries.
D’ailleurs, l’article de la semaine dernière pourra vous être utile. Je vous y dévoile mes conseils pour être un touriste respectueux, envers les autres, la planète et surtout envers soi-même : « Comment être un bon touriste ? ».

Et toi, c’est quoi tes petits « trucs » pour profiter de l’été sans stress ?

C’est quand la dernière fois que tu as fait quelque chose pour la première fois ?

C’est quoi tes 3 kifs du jour ?

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2019 Hej, Mercredi !
Sharing is caring
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses à « 5 activités « Slow » pour profiter des beaux jours »

  1. Hello,
    Je suis totalement d’accord pour le mode « slow » pendant des vacances ! En été j’adore lire à la plage ou au parc, en fait, la lacture me détend toujours quelle que soit la saison 🙂
    Une chose importante pour moi que j’ai fait pour la première fois c’était un bain dans l’eau glacée que j’ai effectué en janvier 🙂 Une expérience très loin de l’ambiance d’été mais néanmoins agréable 🙂
    Bonnes vacances !

  2. Des conseils sympa pour ceux qui ralentissent le rythme l’été (pour moi, ça a plutôt été l’inverse ces dernières années en bossant en cueillette où c’est le pic de fréquentation entre juin et septembre) et cette année, recherche boulot et no vacances, comme tu le sais. Mais en profiter pour visiter sa région qu’on ne connait jamais assez et justement essayer de nouvelles activités, ou partir en vacances plus loin mais en mode cool et pas touriste qui visite tout selon un planning bien réglé, on a assez de journées réglées comme une horloge le reste de l’année.
    Baptême de golf, reprise de la lecture pour ma part, refaire des recettes (boissons, soupes froides…) aux photos moches pour les améliorer et profiter des longues journées de lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *